L’énergie et l’économie au Canada

EN

Comme le démontrent les chapitres 2 et 3, l’énergie joue un rôle considérable dans l’économie canadienne en raison du niveau de consommation élevé du pays et de l’importance de son secteur de production d’énergie. Les profils énergétiques des provinces présentent des différences notoires qu’il est important de reconnaître pour être en mesure de comprendre l’influence exercée par les gouvernements dans l’élaboration des mesures et des politiques en matière de consommation et de production d’énergie. La contribution du secteur de l’énergie à l’économie, ainsi que les préférences des consommateurs en ce qui concerne les dépenses énergétiques, font que l’économie politique de l’énergie est aujourd’hui confrontée à de nombreux défis soulevés par les transformations devenues nécessaires pour parvenir à la décarbonisation de l’économie.

Faits saillants

  • Bien que l’exploitation du pétrole et du gaz constitue la plus importante contribution du secteur de l’énergie au PIB du Canada, cette contribution est nettement moindre en ce qui a trait au nombre d’emplois qu’elle génère en raison de la valeur élevée des exportations de pétrole et de gaz.
  • Les revenus provenant des exportations sont sujets à des variations en grande partie attribuables à la vulnérabilité du secteur par rapport aux fluctuations du marché aux États-Unis.
  • Les investissements dans le secteur des énergies renouvelables ont un impact plus important sur la création d’emplois, même si la contribution de ce secteur au PIB du pays est plus faible.
  • Au cours de la dernière décennie, l’augmentation des dépenses énergétiques liées au transport a eu pour conséquence de voir les ménages à revenu élevé avoir une empreinte carbone nettement plus élevée que les ménages à faible revenu pour lesquels ces dépenses accrues représentaient une charge plus considérable.