3.4 Les points à retenir

EN

Si tous les secteurs économiques ont vu leur consommation d’énergie augmenter depuis 20 ans, les profils de consommation sectoriels présentent des différences importantes, tant dans leur composition que dans leur évolution. Par exemple, le secteur de pétrole et gaz est responsable de la majeure partie de l’augmentation substantielle de la consommation observée dans le secteur industriel. Pourtant, la dernière décennie a vu plusieurs autres secteurs connaitre soit une diminution de leur consommation d’énergie, soit un taux de croissance plus lent par rapport à la décennie précédente. Ce constat s’applique également à la consommation du secteur du transport, qui a augmenté, mais à un rythme plus lent au cours de la dernière décennie.

Cependant, les gains observés en efficacité énergétique sont à la fois inégaux d’un secteur à l’autre et insuffisants pour freiner la croissance globale de la demande en énergie. L’augmentation de la demande (pour le transport de passagers ou de marchandises, ou pour un plus grand espace dans les bâtiments) a surpassé les améliorations apportées en matière d’efficacité énergétique.

En tenant compte des différences entre les provinces, il semble évident qu’il ne suffit pas de porter une attention particulière aux secteurs de l’industrie et du transport, mais qu’il faut aussi examiner les choix faits dans d’autres secteurs pour réduire la consommation. Dans tous les cas, bien qu’insuffisante en soi, l’augmentation de la productivité énergétique est un élément stratégique essentiel à la transition énergétique et à l’atteindre des cibles de réduction de GES